Vos témoignages à Michel Bussi (1635)

Déposer votre témoignage

15/06/2018 Kiki
Et voilà j’ai tourné la dernière page de « sang famille » et comme à chaque fois je me suis dit : c’est le meilleur de ses romans.....jusqu’au prochain que vous publierez. Merci pour tous ces bons moments passés avec vos personnages
06/06/2018 angélique
Bonsoir, je viens de terminer votre dernier livre et je souhaitais vous remercier pour cette lecture qui rythme mes trajets transiliens pour aller travailler. Merci pour cette lecture haletante et enivrante. Merci pour vos intrigues. Je me suis régalée J'attends le prochain.... Cordialement Angélique LEGUEN
05/06/2018 lisette55
Quand on découvre Bussi on ne peut lire que du Bussi. Les livres des autres auteurs nous font patienter... l'attente... puis à nouveau Bussi. Le virus je le transmets autour de moi. Je vais commencer sang famille. Comme faites vous pour trouver autant de sujets différents qui nous captent au point d'être en manque entre 2 chefs d'œuvre. Merci
02/06/2018 Momo
Bonjour, J'ai lu en premier nymphéas noires et ensuite j'ai lu tous les suivants de vos livres. Une fois commencé je ne lâche plus chaque exemplaire qui est lu en deux jours. Merci beaucoup pour ces bons moments de lecture et de suspens
01/06/2018 Samuel
bonjour, ''T'en souviens-tu mon Anaïs'' est-t-il un clin d'oeuil à la chanson '' Dernière Station Avant L'autoroute'' d'Hubert Félix Thièfaine? bonne continuation!
31/05/2018 sinfonipastoral
je suis une archi fan de vos bouquins. Tellement différents, tellement attachants. On a l'impression de connaitre les personnages, pas de vrais héros ou anti héros, des gens normaux quoi. Par contre, juste un petit truc dans Sang famille. L'action se passe en 2000, et le ticket pour entrer à l'abbaye est de 4 euros... Chercher l'erreur. Bon comme le livre est une ré-écriture, ceci explique cela, et cela n'enlève rien du tout au fait que je vais attendre impatiemment le prochain opus. bien amicalement. Une fidèle d'entre les fidèles.
11/05/2018 dansur
Comment faites-vous pour déclencher en nous l'inévitable envie de retrouver les lieux de vos histoires. A quand une passionnante histoire sur le vin jaune et les abbesses de Chateau-Chalon?
06/05/2018 Yolande73
J'ai connu vos livres grâce à ma fille qui est complètement accro et elle m'a passé le virus. Je viens de finir "t'en souviens tu , mon Anaïs ? " et comme d'habitude je me suis laissée piéger. Merci de nous écrire de si belles histoires même si on ne peut plus rien faire d'autre dès qu'on a ouvert un de vos livres.
02/05/2018 sosso
je suis native de Vernon, près de Giverny, et expatriée depuis 20 ans, chine et maintenant au Brésil, j'ai découvert par hasard votre roman Le temps est assassin, je faisais le plein de livres pour l'étranger, et j'ai vraiment adoré ! je vais commencer à lire les Nymphéas Noirs...à Giverny ! et lorsque je rentrerai cet été, je penserai à acheter la suite de vos ouvrages !!!! encore merci pour vos belles histoires !
27/04/2018 coccinelle33
Ces bouquins sont justes énormes. Merci. J'ai lu "T'en souviens-tu mon Anaïs ?", l'histoire de l'armoire normande m'a bluffé, que j'ai acheté par pur hasard, puis "Ne lâche pas ma main". Un pur régal.
26/04/2018 Cycy
Je ne vous connais que depuis 1 ans en ayant lu Nympheas noirs. Un livre qui ma captivé lu en 4 jours. Depuis, mon objectif et de lire tous vos livres. J'en ai maintenant lu plusieurs. Dans ma vie j'ai lu des milliers de livres de genres, d'auteurs et de styles différents et vous êtes devenu mon écrivain préféré. Pour moi, vous dépassez même les grands noms américains et sans hésitation le meilleure écrivain français. Votre style est tellement original que je ne l'ai retrouvé chez aucun autre auteur. Je dévore les livres les uns après les autres et compte sur vous pour vous lire encore et encore. En espérant vous rencontrer un jour, un grand merci.
20/04/2018 jolilou
J'ai pris un très grand plaisir à lire Mourir en Seine.. Normande, résidant dans l'Ain, je suis les pas de Maline comme projetée auprès d'elle. J'ai habité Lillebonne. Je lisais et visualisais en même temps tous ces lieux chargés de magie, d'Histoire et de légendes. Et le plus... Colette porte mon nom de jeune fille.. Merci et à une prochaine lecture.
15/04/2018 PITA
Quelle plume, ses livres sont un régal ! Je les déguste, mais lorsque la fin de ma lecture arrive, je suis presque malheureux que ça soit déjà fini ! J'ai rarement lu un auteur qui donne autant envie de lire ! Merci Monsieur ! A chaque fois que j'en parle a un ami, il se précipite pour l'acheter, je vais demander à Michel Bussi qu il me rétribue !! Encore merci monsieur Bussi.
06/04/2018 OBVERSn
Bonjour ou Bonsoir, Je vous connais grâce à une amie, j'ai lu deux romans (Ne lâche pas ma main et Un avion sans elle). Depuis je suis coupable, je récidive, d'avoir acheté deux autres livres (T'en souviens-tu, mon Anaïs ? et Maman a tort. Maintenant que dois-je faire ne plus être accro. Merci à vous, cordialement. Marie
04/04/2018 Jacques09
J'achève à l'instant votre dernier ouvrage (celui avec une chouette en couverture), avec le même immense plaisir que pour les précédents, et en regrettant que l'histoire s'achève. Vous avez, incontestablement, "une belle plume", et un style (presque) irréprochable. Quel dommage, dans ce cas, que vous sacrifiiez à certaines modes actuelles, souvent irritantes : Par exemple, à la dernière page, cinq lignes avant la fin : "Pour leur donner"... Je pose la question : Pour leur donner... quoi ??? Ce verbe exige ce que l'on appelait autrefois (...) un "COD". Sans complément direct, la phrase n'a plus de sens. Sans rancune, et au plaisir de vous lire encore, et encore ! Cordialement
03/04/2018 Pier
J'avais lu Nymphéas noirs : formidable. Pier, Italy
28/03/2018 paulette
Je ne rate jamais vos romans quand ils paraissent en "livre de poche" (retraitée, mes moyens sont modestes). Née à Bosc roger en Roumois, études au lycée d'Elbeuf et "découvert" mon futur mari à la Bouille et aussi plusieurs visites à Rouen pour les Armada : j'ai dévoré avec un grand plaisir votre "Mourir sur Seine". Ce roman dépeint bien l'ambiance de fête, sa foule, et la région que j'ai quitté HELAS pour la région parisienne. Continuez à nous faire rêver. Merci
28/03/2018 Martinevda
Bonjour, J'ai lu tous vos romans, je les ai dévorés, je les ai adorés...mais je suis tellement déçue par le dernier "On la trouvait plutôt jolie". Qu'en est-il de la poésie des Nymphéas noirs, de l'imagination débridée de l'Avion et du Temps est assassin, du suspense de Ne lâche pas ma main et de Maman a tort...ici rien de tout cela, de la bien-pensance, de la démagogie, un embrouillamini qui ne nous trompe pas quand à la vacuité dans le traitement d'un vrai sujet de fond qui méritait mieux et au manque d'inspiration. Quel dommage, quelle déception! Cependant après tant de bons moments passés grâce à vous, on espère que le prochain opus retrouvera énergie et originalité et qu'il nous mettra à nouveau sous tension. Sans rancune.
22/03/2018 OBVERS
Bonjour , J'ai dévoré votre livre, T'EN SOUVIENS-TU,MON ANAÏS ? Excellent, c'est le premier livre que j'ai acheté. Mais rassurez vous, j'ai déjà lu NE LÂCHE PAS MA MAIN et UN AVION SANS ELLE qu'une amie m’avez prêtés. Aujourd'hui je récidive je me suis pris MAMAN A TORT. Merci pour toutes les heures de détentes et d'évasion que vous nous apportez, c'est formidable. Un seul mot : CONTINUEZ
22/03/2018 Françoise
j'ai rencontré - "le poète "- mercredi soir à Mathieu, inconditionnelle de tous vos petits bijoux...et oui ,-poète même dans les instants les plus sombres....Sauf...Sauf... le décès de la bonne 'mama' réunionnaise dans ' Ne lâche pas ma main'. lors de notre rencontre j'ai oublié de vous demander -'mais pourquoi ???. Je n'ai pas compris et je vous en ai un peu voulu, tous les autres méritaient ,mais elle , non....-Vite vite...le prochain..Je suis accro!!!. Françoise (Rouennaise de cœur)